Le truc avec le néo-féminisme, c’est qu’il faut avoir quelque chose à prouver pour être une féministe crédible

super minette

 

Je sais pas si vous êtes d’accord, mais les femmes féministes m’ont toujours impressionées.

Ces figures illustres, puissantes, avec des idéologies en tête – je me suis toujours dit qu’avec moi et mes discussions sur le caca, j’ai rien d’inspirational.

Vous savez, cette sensation d’avoir rien à défendre, rien à prouver, pas de lubie, pas de passion mordante.

Du coup je vous présente des astuces qui me font sentir moi aussi, à ma place en tant que femme !

1 – Comprendre son corps

Une chose vraiment simple à dire – mais difficile à faire. C’est vrai que c’est difficile de dire à tout va « accepte-toi telle que tu es ».

J’ai enfait appris au fil du temps que ce n’est pas seulement l’aspect de son corps qu’il faut accepter, mais c’est s’ouvrir et avoir la conscience de son propre corps.

ça fait très esothérique, mais c’est quelque chose qui fonctionne vraiment bien, à essayer je vous asure ! Chez moi, ça m’a aidé à me projeter dans des situations stressantes, à m’imaginer moi dans une situation difficile.

Dans le métro, bus, train, en marchant, avant de dormir,…
Essayer de scanner son corps pour avoir complètement conscience que vous avez tous vos organes et vos membres (à quelques uns près)

Sinon, moins foufou mais aussi efficace: faire du sport

2 – Lire ou (écouter) des livres sur les femmes

Je lis énormémement. Et certainement comme vous, je lis n’importe quoi.

Mais c’est en lisant des livres de femmes, ou d’homme décrivant les femmes, que je me suis sentis éprise de cette force féminine.

mon top 3:

3 – Ne plus attendre l’avis de quelqu’un

A part claquer 3 Millions pour s’acheter une maison au Pyla, il y a de ces décisions qu’on peut adopter seule.

S’affranchir de l’avis de ses proches, c’est se responsabiliser activement. Et ce même dans des petites victoires ! on commence tout petit, voici comment j’ai commencé :

4 – S’inspirer de l’inspiration des autres

Quand je suis dans cette boulimie de réussie professionnelle (ça m’arrive une fois par an uniquement, c’est vous dire).. je me gave de TedX et autres talk show.

Je me suis rendue compte que c’est bonhommes, ils en ont du cran – et de l’énergie. Les regarder réussit à me donner cette énergie !

5 – Quand tu te présentes, dis qui tu es, et pas pour qui tu travailles

Ce sentiment d’impuissance, j’ai trouvé, arrive très souvent aux personnes travaillant pour quelqu’un (pour un client, pour mon boss,…). Et souvent s’accompagne de cette phrase:

« Hello je m’appelle Charlène. -Et tu fais quoi dans la vie ? Je suis employée par cet employeur. »

Ce qui me donne envie de répondre:

 » Ma Chérie, Mais tu fais quoi dans TA vie?! »

Même si on passe 70% de notre temps au travail, notre métier n’est pas notre identité.

Voilà maintenant comment je me présente:

« Hello, je suis Mama. -Et tu fais quoi dans la vie ? Là actuellement je suis venue dîner avec mon pote que j’ai rencontré… »

Ca fait bizarre, mais bon sang que ça fait du bien !

Et vous ! N’hésitez pas à me donner vos conseils sur comment vous donnez vous votre GIRL POWER ?

Je serai ravie de lire vos réponses et de mettre à l’oeuvre vos conseils !

Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi.

Citation de Bernard Fontenelle ; Du bonheur (1724)

Télécharges l’infographie ici !

 


Ce que j’écoutais en écrivant cet article:[embedyt] https://www.youtube.com/embed?listType=playlist&list=PLFAI5AsYmqYwNaim9s9BQvLFmYAPsP0n-[/embedyt]

 

Laisser un commentaire